Jardiner avec la lune

Rien de plus naturel que de jardiner avec la lune... il suffirait de connaitre les influences de la lune sur les végétaux pour augmenter l’efficacité des travaux effectués au jardin tout en en respectant l’environnement.
Rappelons ici les bases du jardinage avec la lune, avant de s’interroger sur ses fondements.

 

Le calendrier lunaire... de quoi s'agit-il ?

La lune effectue un cycle appelé la lunaison, pendant laquelle elle traverse deux phases : la lune croissante (jusqu’à la pleine lune) et la lune décroissante(jusqu’à la nouvelle lune). La lune croissante serait une phase favorable aux récoltes destinées à la conservation, tandis qu’en période de lune décroissante, les récoltes auraient une saveur plus soutenue mais avec une qualité de conservation inférieure.

Les termes “lune montante” et “lune descendante” sont quant à eux liés à la trajectoire de la lune par rapport à l’horizon. La lune est ascendante pendant la période où elle monte depuis l’horizon, et elle est descendante quand elle baisse vers l’horizon. Chacun des deux cycles dure environs 13 jours. Pendant la lune ascendante, la sève monte dans les plantes et on dit qu’il vaudrait mieux récolter les parties aériennes des plantes mais aussi faire germer, semer ou greffer pendant cette période. Pendant la lune descendante, la sève descend au contraire aux racines. Ce serait le bon moment pour récolter les légumes racines, planter, élaguer, bouturer, tondre, repiquer, transplanter, tailler ou travailler la terre.

Enfin, selon la constellation avec laquelle la lune est en adéquation, il serait même possible de déterminer les périodes les plus favorables pour certains végétaux. Les “jours fruits et graines”, lorsque la lune passe devant les constellations du Bélier, du Lion et du Sagittaire, seraient propices à l’entretien ou la récolte des petits fruits et légumes-fruits. Les “jours feuilles et tiges”, lorsque la lune passe devant les constellations du Cancer, du Scorpion et du Poissons, seraient favorables à l’entretien des végétaux à feuillage. Les “jours fleurs”, lorsque la lune passe devant les constellations du Gémeaux, de la Balance  et du Verseau, seraient appropriés pour l’entretien des fleurs et légumes-fleurs. Enfin, les “jours racine et bulbe”, lorsque la lune passe devant les constellations de Taureau, de la Vierge et du Capricorne, seraient propices aux légumes-racines et végétaux à bulbes.

 

“Et la science dans tout ça ?”

A ce jour, il n’existe pas d’études scientifiques attestant de l’efficacité réelle d’un calendrier de jardinage qui respecte les phases lunaires. Il semblerait en tous cas que l’influence de la lune sur les végétaux soit incomparable avec celle que la lune peut avoir sur les marées par exemple. Les scientifiques s’accordent à dire que si ces effets lunaires existent, ils sont non seulement faibles mais aussi, pour le moment, inexpliqués.

Cependant, jardiner avec la lune ne peut pas faire de mal aux plantes, au contraire cela peut même inciter à porter une attention particulière aux végétaux, qui s’en ressentira forcément dans les résultats… Alors si vous voulez tester par vous-même et voir si vous obtenez de meilleures récoltes en jardinant avec la lune, voici quelques conseils pour le mois de mars.

 

Jardiner avec la lune en mars 2017

Du 1er au 3 mars puis du 16 au 30 mars, la lune sera descendante, favorisant l’enracinement des plantes et la reprise des végétaux. Vous pouvez :
- Fertiliser en apportant des matières organiques
- Planter les oignons, l’ail, la rhubarbe, les artichauts et les fraisiers 
- Tailler pour ralentir la croissance des végétaux, notamment les rosiers et la vigne
- Eclaircir les semis en place, comme par exemple les semis d’épinards
- Récolter les légumes-racines  qui subsistent encore dans le potager, comme les salsifis ou panais 
- Diviser les touffes anciennes, notamment de ciboulette, menthe ou romarin
- Marcotter les lianes fruitières (kiwi, vigne, mûres).

Du 4 au 15 mars, ainsi que le 31 mars, nous serons en période de lune ascendante, lors de laquelle la sève monte des racines vers les feuilles. Il faudra donc :
- Semer les radis, carottes, épinards, salades...
- Récolter les légumes “aériens” tels que les brocolis, la mâche, les épinards
- Greffer les arbres fruitiers, les rosiers ou les arbustes feuillus.

Et surtout, n’hésitez pas à nous faire part de vos observations dans les commentaires smiley

 

Simona, en service volontaire européen à Epicurium

 

 

 

Ajouter un commentaire